De la distillerie Fernet-Branca à un lieu de diffusion d’art contemporain

L’idée est née en février 2003, lors de la visite des lieux par Jean Ueberschlag, député-maire, et Jean-Michel Wilmotte, architecte, à l’occasion de la mission confiée par le Conseil Municipal de Saint-Louis au Cabinet Wilmotte chargé de définir un nouveau projet urbain pour Saint-Louis.

Le projet de transformer l’ancienne distillerie Fernet Branca en musée d’art contemporain s’inscrit dans l’environnement transfrontalier de Saint-Louis avec à Bâle, la Fondation Beyeler, le musée Tinguely, le Schaulager, l’exposition annuelle  » Art’Basel » et à Weil am Rhein, en Allemagne, le « Vitra Design Museum ». Avec cette réalisation, il s’agit de doter Saint-Louis et sa région d’un lieu d’exposition d’art contemporain qui complète l’offre culturelle proposée en plein centre-ville de Saint-Louis par les équipements structurants existants : la Médiathèque « Le Parnasse » ouverte en 1993, trois salles de cinéma, un théâtre à l’italienne « La Coupole », construit en 1999, et le futur café littéraire.
Dorénavant, et grâce à Saint-Louis, son Pays occupera une belle place dans ce magnifique réseau culturel trinational autour de Bâle.

vue de place mairie

La genèse du projet

Durant l’été 2003, le député-maire de Saint-Louis est entré en contact avec la famille Branca à Milan, propriétaire du bâtiment Fernet Branca, pour lui faire part de son projet. Le 9 décembre 2003, un bail emphytéotique est signé entre le PDG de la SEML la Coupole, Jean Ueberschlag, et le Comte Niccolo Branca qui accorde à la SEML la mise à disposition du bâtiment durant 23 ans pour y créer un musée, moyennant un loyer symbolique de 1500 € par an les premières années.

La transformation des lieux est confiée à l’architecte Jean-Michel Wilmotte qui conçoit les plans du futur espace d’exposition en deux temps : une première phase de travaux qui consiste à aménager l’espace pour y accueillir des expositions et rendre le bâtiment accessible au public. Une deuxième phase consistait au réaménagement du 1er étage et du sous-sol, dans l’ancien chai où se trouvent toujours les fûts d’origine.

La SEML La Coupole mandate la SAGEL, (Société d’Aménagement et de Gestion pour le Développement Economique de la région Ludovicienne), pour conduire les travaux de la première phase, achevés début juin 2004.

Plusieurs personnes passionnées d’art contemporain fondent « l’association pour le musée d’art contemporain Fernet-Branca à Saint-Louis » qui a pour but d’animer ce lieu et préfigurer la constitution d’une fondation reconnue d’utilité publique ayant pour objet l’exploitation de ce nouvel équipement culturel.

C’est en 2011 que l’Association pour le Musée d’art contemporain laisse la place pour  à la Fondation Fernet-Branca. Fondation d’Utilité Publique, elle est dirigée depuis novembre 2013 par Pierre-Jean Sugier.

Laisser un commentaire