Jean-Michel Wilmotte

Jean-Michel Wilmotte – Architecte, urbaniste et designer.

Jean-Michel Wilmotte fonde à Paris l’agence Wilmotte & Associés SA en 1975. Connue pour s’adapter à toutes les échelles de projets, Wilmotte & Associés SA œuvre dans quatre domaines: l’architecture, l’architecture intérieure, la muséographie, et l’urbanisme.

Homme de culture, Jean-Michel Wilmotte aime à préciser qu’il n’a pas de spécialités : tous les sujets l’intéressent, du plus petit – une poignée de porte – au plus gigantesque : repenser les 260 000 hectares du Grand Moscou dont il a remporté la compétition en septembre 2012, associé à l’architecte et urbaniste français Antoine Grumbach, et l’architecte russe Serguei Tkachenko. L’agence fédère 201 collaborateurs de 20 nationalités différentes, et travaille dans une vingtaine de pays. Implantée à Paris et Nice, son développement international s’est accompagné de la création de deux filiales : Wilmotte UK Ltd à Londres, Wilmotte Italia Srl à Venise. Elle dispose aussi d’antennes à Séoul et Rio de Janeiro.

Passionné par les projets de réhabilitation et leur intégration dans un espace contemporain, Jean-Michel Wilmotte a développé le concept de « greffe contemporaine ». En 2005, il crée la Fondation d’entreprise Wilmotte pour sensibiliser les jeunes architectes aux problématiques de conservation et de réhabilitation du bâti ancien.

wilmotte

Le projet d’aménagement de l’ancienne usine Fernet Branca en un lieu d’exposition participe de la volonté de la Ville de Saint Louis d’assurer son développement culturel. Dans le cadre de ce développement, un lieu destiné à mettre en valeur des artistes contemporains et à accueillir de grandes manifestations publiques était indispensable.

Ce bâtiment dont l’ensemble est classé à l’inventaire des Monuments Historiques fait partie de la mémoire industrielle de la ville. Sa situation géographique en plein coeur de la ville, et surtout la beauté de ses grands volumes nous a conduit à envisager la réabilitation de ce bâtiment industriel en un espace d’exposition élégant et singulier. Sans avoir à effectuer de très lourdes modifications le projet profitera du fonctionnement clair et rationnel de cet espace tout en mettant en valeur les objets de son histoire.

L’intervention architecturale très simple a pour but de donner un lieu à l’artiste tout en clarifiant les parcours. La cour est mise en valeur comme premier lieu d’exposition extérieur.
Dans un parcours tout autour de la cour, le visiteur traverse des salles découpées de grandes cimaises blanches cloisonnant l’espace en des alcôves plus calmes, lieu de contemplation des oeuvres. La lumière naturelle venant de la cour vient éclairer les circulations alors que seul un éclairage artificiel précis vient éclairer chaque oeuvre au coeur de son alcôve.

Couleurs sobres et lumières sont là pour mettre en valeur le parcours imaginé par l’artiste et ne pas distraire des oeuvres exposées tout en conservant l’âme du lieu.

Laisser un commentaire