L’impermanence

Pour voir et revoir l’exposition en visite virtuelle c’est par ICI